Aluline Superplan

De même que les panneaux de chauffage et de climatisation Aluline, le Superplan Aluline présente également un poids de fonctionnement très faible de seulement 11,8 kg/m². En outre, sa surface visible lisse, sans jointures ni nervures, répond aux exigences les plus fortes en matière de possibilités de conception esthétique.

ALULINE SUPERPLAN


Une température confortable est essentielle à la santé et à l’efficacité sur le poste de travail. L’objectif de toute entreprise est d’atteindre une productivité optimale sur le lieu de travail. On sait d’expérience que les gens voient leurs performances baisser jusqu’à atteindre 30 % lorsque la température ambiante s’élève de 26 °C à 30 °C. C’est pour cette raison que le refroidissement des bâtiments prend une place de plus en plus importante.

La directive allemande relative aux lieux de travail ASR 6/1,3 fixe les limites de température à respecter dans les bureaux administratifs. Le respect de cette directive exige que la température ambiante ne dépasse jamais 26 °C lorsque la température extérieure est inférieure à 32 °C. Si la température extérieure est plus élevée, il convient dans tous les cas de conserver une différence de 6K minimum avec la température intérieure.

Le Superplan Aluline prend en compte les exigences d’une climatisation confortable du lieu de travail, non seulement en hiver, mais également en été. Son panneau rayonnant en aluminium haute performance associe les avantages d’un chauffage et d’une climatisation à faible consommation d’énergie, aux attentes esthétiques comblées par un design simple et classe.

Pour des raisons de confort et de gestion énergétique, l’installation de systèmes de chauffage et de climatisation de surface composés de plafonds et de panneaux suspendus s’est largement imposée face aux matériels techniques de régulation de l’air ambiant. Cette alternative économe en énergie, silencieuse et très agréable remplace avantageusement les aménagements traditionnels utilisés jusque-là dans les locaux administratifs et industriels.

L’utilisation de grandes surfaces de rayonnement garantit que les températures moyennes des eaux de chauffage et de refroidissement restent proches de la température d’environnement. Elles sont ainsi particulièrement adaptées à l’emploi de sources d’énergies renouvelables. Au niveau architectural, le côté inférieur lisse, sans nervure ni moulure de tuyau offre de multiples possibilités d’intégration dans des complexes de bureaux, des bâtiments publiques et culturels, des locaux industriels et bien d’autres.

COMPOSANTS


Sur la face intérieure du Superplan Aluline se trouvent des profils de conduction thermique recouverts d’une plaque rayonnante est collée. Les conduites d’eau en cuivre, d’un diamètre de 15 x 0,75 mm sont encastrées dans le profil de conduction thermique d‘1 mm d’épaisseur. Une couche isolante en laine minérale de haute qualité est étendue sur la face supérieure du panneau pour éviter toute perte calorifique lors du trajet de l’eau vers le plafond de la pièce. Cette isolation incombustible d’une épaisseur de 40 mm est maintenue par un rebord latéral de 60 mm de haut. Ce rebord peut être chanfreiné verticalement à 90° ou 70°, au choix. Des profilés de serrage transposables en tôle d’acier galvanisé permettent son installation sur des grilles de plafond différentes. Les panneaux individuels sont à assembler sur place à l’aide de manchons coulissants brevetés.

La longueur maximale est de 3 000 mm par élément. Le Superplan Aluline peut être livré dans sa version perforée, que ce soit pour des raisons acoustiques ou visuelles. Associée à l’isolant thermique, la perforation permet d’obtenir d’excellentes propriétés acoustiques et le temps de réverbération des sons s’en voit considérablement réduit.

Chanfreiné verticalement à 90°

Chanfreiné verticalement à 70°

Plusieurs nuances RAL sont disponibles en plus de la couleur standard RAL 9016 (blanc trafic). Des revêtements supérieurs en tôle peuvent être livrés comme accessoires. Sur demande, des ouvertures rondes, rectangulaires ou carrées peuvent être percées en usine dans les panneaux rayonnants, afin d’y insérer luminaires ou haut-parleurs. Des raccords spéciaux peuvent être aisément fabriqués, comme des assemblages en onglets pour les panneaux coudés ou des ajustements pour certains types de montage.

SYSTÈME À 4 CÂBLES SUPERPLAN


Le grand secret du Superplan Aluline est son système à 4 câbles, qui assure un ajustement optimal de la performance aux exigences locales de l’utilisateur. Les circuits de chauffage et de climatisation séparés permettent un changement rapide entre chacune des échelles.

Comme la répartition des conduites est individualisée selon la demande de l’instant en chaleur ou en froid, nous garantissons une adaptation optimale du rendement en fonction de la charge thermique réelle.

La rapide capacité de réaction aux charges thermiques changeantes est particulièrement importante dans les bureaux à grande superficie. Avec notre système à 4 câbles Superplan, le côté exposé au sud des locaux peut déjà être refroidi pendant que le côté au nord bénéficie encore du chauffage. Les conditions de travail sont alors ajustées de manière optimale aux besoins spécifiques de chaque utilisateur. Le chauffage du poste de travail dans les bâtiments administratifs a une infuence sur l’absentéisme ainsi que sur l’efficacité du travailleur. Les coûts engendrés par une ambiance de travail malsaine dans les locaux peuvent être aussi élevés que ceux qu’impliquerait l’aménagement d’un confort thermique et acoustique idéal.

Afin d’optimiser des débits massiques, les sections des conduites d’alimentation sont parfaitement ajustées. Comme le système à 4 câbles Superplan peut réagir rapidement aux modifications de rendement, il est devenu le système privilégié dans les espaces où les variations de température sont fréquentes.

Cette variante n’est disponible que dans les largeurs suivantes : 600 mm, 900 mm et 1200 mm.

AVANTAGES DU SYSTÈME À 4 CÂBLES


  • Séparation claire entre les circuits de chauffage et de refroidissement
  • Pas de produits antigel dans le circuit de chauffage, ce qui évite la déperdition de chaleur et la diminution du rendement
  • Temps de réaction rapide aux variations des charges thermiques
  • Optimisation des débits massiques
  • Ajustement optimal des sections de conduites estimées en fonction de la charge de chauffage ou de refroidissement
  • Économie en raison des dépenses d’installation réduites
  • Composants de régulation simples